Londres

Entre modernité et histoire, cette ville étonnante m’a séduite par la liberté qu’elle se donne.Habituée à arpenter Paris, j’ai embrassé cette ville avec la même ardeur, la même curiosité. J’ai eu la chance de séjourner au centre même de la ville, dans un appartement rue Old Marybone, dans le quartier Marybone, au coeur de la ville. Pour une fois, je suis partie avec toute ma famille.londres, old marybone

Un quartier partagé entre les traditionnelles bâtisses londoniennes, ancrées aux rues tranquilles et les artères animées de Edwarge Road, succursale Qatari.

LONDRES, VOYAGE           Contraste garanti! Mais bon c’est pas tout ça mais j’ai des choses à voir et des clichés à prendre.

LONDON SO KITCH

Direction  le quartier Westminster qui  abrite les symboles principaux du pouvoir de l’Angleterre:  l’Abbaye de Westminster,   le Palais de Westminster où siègent les chambres des Lord et de la commune et le parlement anglais, Whitehall enceinte administrative du gouvernement. westminster, londres Plantant dans le ciel tourmenté le drapeau de la couronne porté par ses flèches ciselées, l’Abbaye de Westminster est le coeur spirituel de Londres.     Londres, WesminsterElle est le témoin   de son histoire et gardienne de la famille royale en accueillant en son sein, depuis toujours les couronnements de ses rois. Dans son ventre,  sont inhumées pas moins de 102 personnes royales et dans le Poets corner (coin des poètes), 30 célébrités des arts dont Charles Dickens, Rudyard Kipling ou encore le musicien baroque Haendel. Un mémorial commémoratif envers des hommes de sciences, d’État et de Lettres se trouve également dans l’espace du coin des poètes.Ce jour là une manifestation de ses anciens sujets, peuples de son ex Empire colonial… Big ben, LondresPuis arrive Big Ben dont la célèbre horloge et son carillon sont connus du monde entier, symbole de la puissante Albion.Le son si caractéristique de Big Ben vient d’une fêlure sur sa cloche.Déambulant le nez en l’air dans ce dédale de magnificences architecturales, on en oublie de regarder devant soi!Le regard n’est plus sur l’horizon mais bute sur ces falaises ornementées par la main de l’homme jusqu’à ce que la Tamise offre un répit à notre vue pour s’ouvrir de nouveaux à d’autres espaces. Un oeil gigantesque se dessine au loin…millenium wheel, Londres C’est la « millenium wheel » apellée aussi « the London eye », qui devait initialement être démontée après 5 ans, est devenue une attraction permanente après avoir embarqué plus de 30 millions de personnes depuis son ouverture. Emblème du passage au nouveau millénaire, cette roue est devenu un des emblèmes de Londres.Nous empruntons le Pont Westminster pour rejoindre l’autre rive. Parapluie carolineglobetrotter Sous le ciel chargé, nous avions prévu l’achat de parapluies, vendus partout …Las, à notre traversée sur le pont, nous avons essuyé un vent d’une force telle que nos pauvres parapluies de touristes n’ont pas résisté ! Quelle rigolade de nous voir empêtrés dans les baleines de parapluies, nous retournant sans cesse de tous côtés pour faire face au vent… Nous avons compris pourquoi les londoniens sont armés de gros parapluies solides qui sont laisser d’ailleurs quelquefois pour une prochaine course à d’autres, à notre grand étonnement. Nous en trouverons ainsi trois pendant notre séjour, abandonnés… Londres carolineglobetrotter Forts de notre expérience, nous décidons de nous déguiser en sac poubelle pour la suite de notre pérégrination! Traversée donc de la Tamise pour rejoindre le London eye.Dans le prolongement de la cité de Westminster, le County Hall nous fait face.Ce vaste bâtiment est le bastion administratif de la gestion générale des quartiers de Londres.Tamise, Londres Depuis quelques années, se sont installées nombre d’activités de loisirs sur les terrains avoisinants. Vue de londres Nous renonçons à monter dans la roue vu le prix du billet et remontons le long de la Tamise jusqu’à la passerelle métallique réservée aux piétons pour retourner sur l’autre rive. Buckingham palace         Nous rejoignons le Buckingham Palace, résidence officielle de la Monarchie britannique.Destination touristique majeure, le palais attire toujours beaucoup de visiteurs.Comme tout touriste, nous ne dérogeons pas à la balade qui nous conduit aux grilles du palais.Nous savions que la spectaculaire relève de la garde est un évènement prisé et qu’il fallait se trouver très tôt au palais pour espérer voir quelque chose, d’autant qu’elle n’a lieu que les jours pairs. carolineglobetrotter   Passée la traditionnelle photo de famille devant le Victoria memorial nous repartons non sans attraper dans l’objectif cette classe d’enfants so britich en visite…     La faim et la fatigue se rappellent à nous… Après avoir remonté le long des allées du Green Park , un des jardins royaux, nous débouchons sur la voie rapide de Picadelly

LONDON SO PEOPLE

et ô surprise, le « Hard rock café » s’offre à nous…hard rock cafe, LondresAvec un frère  musicien de Rock, on ne peux pas faire l’impasse! En effet, l’aventure débute avec le cadeau d’une Fender appartenant à Eric Clapton, client assidu du café en 1979. Ainsi la collection est lancée. Pete Townshend des who envoie à son tour ses guitares, non signées, avec une note : « Mine’s as good as his! Love, Pete. » (« La mienne est aussi bien que la sienne ! Amitiés, Pete. »). Aujourd’hui hard rock café est un empire et peut se targuer de la plus grosse collection d’objets rock dans le monde entier. Après s’être restaurés et avoir comme il se doit fait l’inventaire des nombreuse reliques exposées dans ce prestigieux café, nous sortons alors qu’une improbable voiture rose se gare…. Et oui on est à Londres, ne l’oublions pas! Il est temps de rentrer.   Le soir nous reprenons notre périple en nous faufilant dans le quartier de Mayfair.Mayfair Londres IMG_1819 IMG_1820 IMG_1825 IMG_1828           De nos jours, Mayfair est un quartier noble et prestigieux accueillant notamment des ambassades ainsi que des boutiques de luxe très prisées. S’y trouvent par exemple les ambassades des Etats-Unis, du Canada, de l’Italie et de l’Indonésie, ce qui n’est pas sans poser des problèmes de circulation aux riverains notamment celle des USA qui à ses abords fait poser des dispositifs de sécurité empêchant aux riches habitants de ce quartier hors norme de jouir de leut totale liberté d’accès.. CRAVATTES Tailleur London C’est également dans ce quartier que se trouvent les tailleurs les plus prisés  dont la notoriété fait accourir tous les princes des quatres coins du monde. Londres carolineglobetrotterAlors qu’il est plus d’une heure du matin, nous apercevons une couturière penchée sur son ouvrage, seule en plein milieu de la nuit…     queen Elizabeth 2 Taverne Londres                 Et partout les signes de la royauté, déclinés sous des formes  multiples et originales Nous passons devant, nous avait-on dit, la plus vieille taverne de Londres…qui soit dit en passant accueillait de bien belles courtisanes pour ces beaux et riches gentleman voire plus!

LA CRAZY LONDON

Londres c’est aussi la ville de la liberté de ton et d’expression riche d’une créativité débridée.londrePartout on trouve trace de ce grain de folie que côtoie réserve et solennité. Telephone londonIMG_1894 Londres IMG_1872

IMG_1877 C’est l’ambiance que l’on retrouve au marché de camden même si cette joyeuse originalité est motivée par des motifs commerciaux.Camden Londres Le Camden Market est un haut lieu touristique fréquentés en masse et les boutiquiers de s’y sont pas trompés où sous des allures de quartier déluré et rebelle, ils vendent des produits standardisés et chers. Mais cela fait partie du jeu de nous attirer dans les endroits « À VOIR »!On peut cependant trouver des boutiques vintage intéressantes avec de belles occasions .Camden londres londres  camden, Londres londres, camden camden londres               Londres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous poursuivons notre chemin sans destination précise, prenant des rues au gré de notre envie.immeuble londres Après le chaos de Camden nous retrouvons le calme dans des rues dont les façades sont magnifiquement colorées. london                         london

 

 

 

 

 

 

Retour dans le centre plus animé avec des surprises à chaque coin de rue. Et toujours cette gaieté affichée comme si la grisaille et le fog réputés de Londres n’entamaient la frivolité de ses habitants qui ne savent pas se prendre au sérieux. ArondeUne jolie petite aronde dans une cour au calme.LONDRES

londres

ciel de LondresLe ciel s’en mêle et nous donne à voir l’expression de son talent, jaloux que les hommes offrent au monde toujours plus de couleurs vives…Cet après-midi je contemple son talent   Peut être me dit-il qu’il faut que je repose mes yeux… Je rentre car demain j’attaque les grands chantiers, la démesure, la force….

LONDRES CAPITALE DU CAPITALISME

IMG_1967 IMG_1990 IMG_1964 londres IMG_1966 IMG_1969Londres chantier perpétuel , ville tentaculaire qui s’étend pour rester capitale du monde. Alliant modernité et histoire avec brio et audace. Ce gigantesque laboratoire urbain qui ose, qui avance, créant une incroyable mosaïque architecturale, paysagère et sociale.

LONDRES TEA TIME

IMG_1962Dans ce fracas, des espaces tentent de ralentir le temps à image de ces petits villages qui s’offrent le plaisir de ralentir la course où se dessine un climat nostalgique où l’homme redeviendrait pour un temps le centre de cette mégalopole. IMG_1988                                                                 IMG_2020

Un retour aux sources nécessaire et vital où la nature viendrait à calmer le coeur de ces citadins que trop de démesure angoisse. Des parcs magnifiques, des espaces tranquilles sont à la portée de tous.IMG_2022London

Même si comme dans toutes les capitales, des niches cachées des yeux du monde et ne sont accessibles que le temps d’une photographie comme ce somptueux jardin à un jet de pierre de la cour de justice , au coeur de Londres.jardin londonien

London

loNDRES Cour de justice

Nous poursuivons la visite dans le quartier très prisé et très animé de Temple, bastion de la justice, des vénérables cabinets dont les entrées sont fermées par de lourdes portes, scellées depuis le Moyen âge! C’est le Londres du patrimoine qui ne s’affiche pas…Le temps de mon séjour file et je n’ai vu que si peu,  des horloges me rappellent mon retour proche.London

    london   londres Nous repartons à l’attaque d’un coeur vaillant car aujourd’hui c’est le 13 juillet et la communauté des français installés à Londres festoient!   IMG_1997   IMG_2006   IMG_2005                 IMG_1999

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ce jour de fête nationale, le Président me fait un clin d’oeil!IMG_2018

Juste retour des choses, nous sommes dans la capitale britanique et comme il se doit, nous croisons à chaque rue, les signes de l’attachement à la couronne et à la Nation.

 

Le drapeau est fortement utilisé comme symbole de la fidélité à la couronne.londresdrapeau britanique

 

 

 

 

bus londonienEt puis bien sûr, nous retrouvons au cours de nos pérégrinations les symboles de la traditionnelle Angleterre que le monde entier reconnaît: les boîtes au lettres, les bus londonien et les cabines téléphoniques…IMG_2083

 

Ce qui m’a toujours frappé en Angleterre, c’est le respect porté aux arbres. Ici, on ne trouve pas comme à Paris des arbres atrophiés par un élagage trop agressif et trop régulier sans pour autant laisser cette magnifique sans soin.

Non les parcs sont très soignés avec l’art de l’harmonie, laissant les arbres pousser dans toute leur plénitude.joueur de cornemuse

Au programme de cette nouvelle journée: Balade au bord de la Tamise pour découvrir le « Tower Bridge ». A l’approche de ce site renommé, niche à touristes, nous écoutons avec délice un air de cornemuse. Malgré tout son talent, il ne peut m’émouvoir comme le jour où fêtant le passage à l’an 2000 à Edimbourg nous avons vu et entendu 1000 pipers défiler sous nos yeux ébahis…

London tower bridge

 

Le tower bridge est un pont basculant franchissant le fleuve. Sa silhouette est célèbre dans le monde entier. Au moment de sa construction, le Tower Bridge était le plus grand et le plus sophistiqué des ponts basculants jamais construits, pouvant laisser passer de très hauts navires.tower bridge londres

Aujourd’hui , pour l’occasion il s’est paré des anneaux olympiques car je ne l’ai pas précisé mais nous sommes à une semaines de l’ouverture des jeux olympiques d’été… Vaste programme qui fut l’occasion pour la capitale britanique de revoir ses réseaux de transport, notamment le très vieux métro qui a bénéficié d’une cure de jouvence avec la modernisation de la North London Line désormais incorporée au réseau Overground.toxer bridge Londres

we will rock you comedie musicale londresAprès avoir parcouru les rues, les sites célèbres, le zoo dont je ne vous ai pas mis d’images, nous allons toucher la grâce en allant rendre hommage au célèbre groupe londonien « Queen » et son emblématique chanteur Freddy Mercury en allant voir « We will rock you ».

Londres we will rock you

Fan depuis toujours, nous enchaînons les refrains mythiques de ces musiciens exceptionnels et nous saluons la performance de la troupe.Au passage, nous nous amusons des textes et du ton humouristique de la comédie. Un très grand bravo à toute l’équipe de chanteurs et danseurs qui ont su si bien nous faire revivre les émotions de QUEEN.

C’est en chantant que nous rejoignons l’appartement…

Cela clôture notre séjour puisque nous embarquons très tôt le lendemain matin pour l’Eurostar…

Une semaine passe très vite quand on visite une ville comme Londres et nous n’avons qu’effleuré l’esprit du phare de l’empire britannique…Il faudra revenir !

Nous avons marché, marché, marché et à notre arrivée à Paris, dans l’attente de notre train nous ramenant sur la côte ouest, nous nous écroulons tous sur la pelouse coiffant la gare de Montparnasse!dormir

En attendant de nouvelles aventures, j’espère que ce modeste article vous aura levé le voile sur la découverte de Londres.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires.

Vous pouvez si vous êtes dans mes contacts voir toutes les photos sur ma page facebook caroline moreno…

 

 

TEXTES ÉCRITS PAR VALERIE JEAN BIOGRAPHE